Le soleil se prépare pour la St-Valentin
Avec l’imagerie Goes-12 SXI, nous pouvons détecter une région active ayant une bizarre forme. Est-ce un aperçu de la vie intime du soleil ?
/ English version posted: February 12
Depuis longtemps nous essayons de comprendre le soleil. Chaque jour nous nous demandons s’il va faire beau ou pleuvoir. D’autres personnes se concentrent sur son comportement, son apparence, sa structure, son influence sur nous,... Les satellites l’observent et l’écoutent 24h/24 tous les jours. Mais cela ne vous est jamais venu à l’idée que le soleil pouvait avoir une vie privée secrète et qu’il se préparait pour la St-Valentin le 14 février ?
La photo de gauche a été prise par l’imageur Solar X-ray simply SXI se trouvant sur le satellite en orbite autour de la terre GOES-12. A partir du spectre de tous les rayonnements émis par le soleil, cela filtre les rayons-x. Ce sont des rayons énergétiques avec des longueurs d’ondes courtes et de hautes fréquences. Sur l’image, certaines parties du soleil émettent puissamment avec cette longueur d’onde particulière moins forte que d’autres parties. A bord du satellite, se trouve aussi un instrument mesurant le rayonnement-x dans son ensemble (overall x-ray radiation) et permettant d’établir un tracé des rayons-x comme c’est le cas sur l’image ci-dessus. Par « overall », nous voulons dire que tous les rayonnements-x provenant du disque solaire en un temps spécifique sont comptés. Une éruption est une « extension » instantanée et locale de rayonnement-x représentée par un pic au sommet de la courbe du rayonnement de fond (background radiation).. Il est possible de localiser une région active responsable d’une éruption sur une image SXI : la région sera beaucoup plus claire que les autres.