Un trou coronal récursif
La semaine dernière, un large trou coronal a joué un rôle important dans les nouvelles relatives à la météo spatiale, comme cela avait été le cas il y a 27 jours.
/ English Version
posted: March 18

Le 9 mars 2004, nous pouvions lire ceci dans les prévisions de météo spatiale du SIDC :
'La vitesse du vent solaire est passée de 350 à 450km/s. Le large trou coronal récursif augmente la vitesse à des niveaux supérieurs. A partir du 10 février, nous attendons des conditions météo de tempêtes géomagnétiques actives ou mineures.'
Il y a exactement 27 jours, le 12 février, le SIDC diffusa un message similaire :
'...A partir de minuit, la vitesse du vent a montré une augmentation réguliére. C’est un signe clair que nous sommes sous l’influence d’un trou coronal...'

L’image EIT 284 sur la gauche date du 12 février, alors que l’image sur la droite date du 10 mars.
Cliquer ici pour voir d’autres graphiques aidant à mieux comprendre le comportement de ce trou récursif.