La naissance du groupe N° 18
Le 29 avril, on a pu assister à la naissance d'un groupe qui a provoqué un certain émoi avant même qu'il ait reçu un numéro.  Le bébé est devenu adulte a une vitesse effarante, montrant de plus une configuration magnétique complexe. Les 1er et 2 mai ont été ses jours de gloire.
Nederlandstalige versie/English Version 6 mai 2004
Extrait du  bulletin hebdomadaire du 26 avril au 2 mai:
Le 29 avril, un groupe de tache, numéroté 18 (NOAA 0601), est apparu soudainement de nulle part et a rapidement atteint  une configuration beta. On peut en suivre aisément l'évolution grâce à l'animation MDI. Ce groupe s'est d'abord manifesté par une éruption B2.2 le 30 avril à 22h12 UT en S11W21. Il a été ensuite la source de deux périodes actives complexes les 1er et 2 mai, avec deux éruptions importantes respectivement de niveau C9.5 et C8.3.

SOHO/MDI montre la structure magnétique de la surface solaire. Les taches noires et blanches dénotent une grande concentration locale de champ magnétique, pointant vers l'intérieur (noir) ou vers l'extérieur (blanc).
En fait, Le codage en nuances de gris de l'image représente les polarités dans chaque région. Les taches solaires (visibles en lumière blanche) ou les régions actives (mises en évidence en EUV, comme dans les images de SOHO/EIT)  sont liées à des régions noires et/ou blanches comme celles-ci.

Le niveau de complexité du mélange des deux polarités au sein d'un groupe s'exprime par une lettre grecque.
Le groupe 18 a été étiquetté "beta" car il montrait à la fois des polarités positive et négative se manifestant par une séparation simple et distincte entre les régions noire et blanche. Cependant, durant un moment entre le 2 et le 3 mai, le groupe 18 est apparu presque comme un membre à part entière de la catégorie beta-delta, suite à l'intrusion de petits éléments noirs (blancs) dans la région blanche (noire). 

Cliquez sur l'image pour voir le film SOHO/MDI sur la naissance, la vie et la disparition au limbe ouest du groupe n° 18.