SPIRIT vole à notre secours
Du 10 septembre, 22:00UT, au 3 octobre, 10:00UT, le télescope EIT à bord de SOHO n’a plus transmis d’images du soleil. Durant cette période, nous avons pu compter sur les données SPIRIT fournies par le satellite CORONA-F.
Nederlandstalige versie /English Version posted: October 7, 2004

De temps en temps, les météorologues sont confrontés au fait que EIT (Extreme ultraviolet Imaging Telescope) n’est pas disponible du fait d’un CCD BAKEOUT . Le détecteur de EIT est maintenu pendant les opérations à une température environnant les -67C. A cette basse température, la caméra condense. Pendant un 'bake out', le détecteur est chauffé pour évaporer la condensation.

Lors d’une telle situation, vous pouvez penser que nous sommes complètement perdus. Nous l’admettons, ce n’est pas réjouissant, mais nous disposons d’autres outils pour nous venir en aide : précisément les données SPIRIT en provenance du satellite CORONAS-F.

L’engin CORONAS-F a été lancé le 31 juillet 2001 avec pour mission spécifique d’observer le soleil durant la phase descendante du '11-year cycle'. CORONAS est un projet international entre les agences spatiales russes et ukrainiennes. L’instrument SPIRIT se trouvant à bord détient un intérêt particulier puisqu’il photographie le soleil dans son entièreté en ultraviolet extrême, comme EIT. L’image bleue à droite a été pris par SPIRIT en 175 , alors que l’image de gauche a été prise par EIT et montre le soleil en 171 . Les deux longueurs d’ondes sont proches l’une de l’autre.