Tendance globale en diminution, mais croissance locale
Nous sommes toujours dans la phase de déclin du cycle solaire comme le montrent différentes mesures physiques, tel que le flux 10cm. Pourtant, un très grand groupe de taches solaires fait augmenter la courbe du flux 10cm.
Nederlandstalige versie /English Version posted: January 14, 2005
Depuis le pic de l’activité solaire datant de l’an 2000 (un deuxième pic moins élevé a eu lieu en 2002), nous nous dirigeons vers le minimum solaire dans le courant de 2006. Nous pouvons remarquer cette tendance dans le graphique du flux 10cm de gauche qui couvre deux ans. Le flux 10cm est le rayonnement total du soleil avec la longueur d’ondes particulière calculée ici, sur terre. Cette quantité donne une indication de la situation de l’activité solaire (voyez l’article 'the day the Sun had no spots'.) La ligne droite de couleur rouge sur le graphique est le 'linear fit' au travers de la courbe noire, elle est la meilleure représentation qu’il puisse être faite de la courbe rouge. La pente (nombre rouge) est négative ce qui signifie que la ligne est décroissante comme cela est normalement le cas lors d’une phase décroissante d’activité.

Sur une courte durée de temps, le flux 10cm peut aller dans une autre direction. Cela peut se voir dans la courbe noire. La tendance fluctuante représente la rotation mensuelle du soleil autour de son propre axe de rotation. Depuis le 10 janvier 2005, nous pouvons voir un saut remarquable vers le haut dans le flux 10cm dû principalement à l’apparition et à la croissance du groupe de taches solaires 05 (NOAA 0720). La photo MDI sur la droite, lorsque vous cliquez dessus, vous permet d’accéder à un film montrant la configuration magnétique de ce groupe (la région noire/blanche dans l’hémisphère nord).