1er juin: calcul de Ri
Le premier jour de chaque mois, le SIDC calcule les valeurs provisoires de l'indice international des taches solaires sur base d'observations en provenance du monde entier.
English version /Nederlandstalige versie gepost op 2 juni 2005

Le SIDC est le Centre de Données Mondial pour l'indice international des taches solaires. L'une de ses missions consiste à calculer et distribuer pour le premier de chaque mois le nombre journalier provisoire de taches et sa moyenne mensuelle, ainsi que des prévisions à 12 mois. Les observateurs du réseau, amateurs et observatoires professionnels, nous envoient leurs décomptes journaliers pour le mois écoulé. Le nombre de Wolf se déduit du nombre de taches T et du nombre de groupes de taches G par la formule 10 G + T, définie par Johann Rudolf Wolf.

Le nombre international des taches Ri est déduit de manière statistique de l'ensemble de ces observations. Ri provient en fait d'une moyenne pondérée des valeurs Ri=k (10G+T), où le coefficient K constitue le facteur d'échelle qui traduit le niveau de détail perçu par chaque observateur. Chaque observateur a donc un facteur K spécifique. Ce facteur convertit les valeurs brutes de chaque observateur vers l'échelle de référence de Wolf, les ramenant à un télescope, à
des yeux et à des conditions d'observation semblables.

L'indice fourni chaque mois reste provisoire. Ce n'est que quand toutes les observations nous sont parvenues que nous pouvons calculer le nombre Ri définitif, publié trimestriellement dans le "SIDC News".

Le graphique de gauche montre le nombre provisoire de taches international journalier du mois de mai 2005, calculé le 1er juin dernier. Le décompte des taches constitue l'un des indices fondamentaux pour mesurer l'activité solaire: quand le Soleil présente de nombreuses taches, il faut s'attendre à une activité renforcée sous forme d'éruptions solaires.